ISS envoie des échantillons médicaux presque partout dans le monde

ISS envoie des échantillons médicaux presque partout dans le monde

L’expédition de biens pharmacologiques exige des connaissances particulières et beaucoup d’expérience. Et si le pays de destination est une zone de crise, les spécialistes de la logistique pharmaceutique d’ISS font également appel au réseau mondial. 

Toutes les missions logistiques qu’ISS organise pour des clients du secteur pharmaceutique ne sont pas aussi explosives que celle-ci. Mais lorsqu’une livraison à Damas est nécessaire de toute urgence alors que la guerre civile fait rage, les spécialistes doivent également chercher une solution pour ce chargement. Cependant, les commandes quotidiennes dans la logistique pharmaceutique présentent elles aussi des défis délicats. Cela commence par l’utilisation d’un emballage approprié. Les échantillons de médicaments, les principes actifs et les échantillons de tissus, ou même les dispositifs électroniques, doivent être préparés de manière à ce qu’ils survivent au voyage sans dommages. 

Un critère important dans le secteur de l’emballage est la stabilité de la température. Si certaines livraisons sont transportées à température ambiante, d’autres doivent être tenues au frais à une température constante pendant le transport. Et cette constance doit ensuite être documentée sans lacunes.

De grandes différences dans les réglementations

Chaque voie de transport a des exigences différentes, que ce soit sur l’eau, sur la route ou dans les airs. Les commandes de fret aérien, en particulier, exigent une attention particulière. « Chaque compagnie aérienne a ses propres réglementations, dont certaines vont au-delà des directives applicables au niveau international », note Sanimir Ademovic, Chef du service Support & Shipping pour le secteur pharmaceutique chez ISS. « Cela peut concerner la quantité de liquide tolérable pour les substances dangereuses ou l’exclusion de certains agents pathogènes, de substances toxiques ou explosives », ajoute-t-il.

Des règles qui changent du jour au lendemain

Il n’est pas surprenant que les différents pays disposent également de leurs propres réglementations en matière d’importation. « Les pays asiatiques en particulier sont parfois très restrictifs », explique Sanimir Ademovic. Souvent, les documents de fret et de douane doivent être traduits dans la langue nationale respective. Toutefois, même si toutes les réglementations sont respectées et si toutes les éventualités sont prises en compte, des difficultés peuvent toujours survenir de manière inattendue à tout moment. Dans ce cas, il est utile que les experts en logistique d’ISS soient mis en réseau dans le monde entier. « Si une livraison est bloquée à la douane parce qu’un certain document est prétendument manquant ou parce que les réglementations en matière d’importation ont été modifiées du jour au lendemain, il est utile que nous connaissions les autorités de nombreux aéroports et que, grâce à notre réseau ISS, nous puissions clarifier les choses sur place et ainsi faire repartir les livraisons bloquées », souligne Sanimir Ademovic. Le temps presse souvent, car, par exemple, les chaînes du froid ne peuvent être garanties que pendant une certaine période, explique-t-il.

Une formation continue pour se tenir à jour

La formation continue et le perfectionnement de l’équipe de logistique pharmaceutique d’ISS sont indispensables pour garder une vue d’ensemble des lois, ordonnances et règlements en constante évolution. À cela s’ajoute la licence de l’Office fédéral de l’aviation civile, qui doit être confirmée en continu par des audits. Les experts d’ISS sont ainsi en mesure de trouver chaque jour de nouvelles solutions compétentes pour les tâches quotidiennes et inhabituelles de la logistique pharmaceutique. D’ailleurs, la cargaison à destination de Damas a été envoyée à Bagdad, à 840 kilomètres de Damas, d’où elle a été récupérée par un transporteur spécial en provenance de Syrie.